CR rencontre avec le bureau de l’ADIUT, 15/01/09 à Cachan

CR rencontre avec le bureau de l’ADIUT, 15/01/09 à Cachan

A la suite de l’audition du bureau de l’ADIUT lors de la réunion de la CNP-IUT du 17/12/08 à Paris-Descartes, l’ADIUT a finalement préféré nous recevoir de manière informelle à la fin de son AG d’aujourd’hui à Cachan. A notre demande, l’invitation a été relancée il y a 2 jours, ce qui a rendu difficile la constitution d’une délégation. Etant à la fois membre du bureau et d’un IUT proche de Cachan, j’ai pu m’y rendre mais seul. J’y ai été reçu par le président de l’ADIUT J.-F. Mazoin accompagné des directeurs des IUT de Créteil et de Marseille  (si j’ai bien compris, je m’épargne aussi les fautes d’orthographe sur les noms que j’ai notés).

Après un rappel des faits déjà connus ayant conduits à l’alerte de l’automne, alerte visant essentiellement pour l’ADIUT à retrouver sa place dans une négociation absente, celle-ci considère maintenant que la négociation a pu reprendre avec la remise en jeu de l’Etat et la confirmation par une charte des textes de lois type L713-9, jusque lors interprétés spécieusement par la CPU, et de la valeur nationale du diplôme DUT. Le poids de la mobilisation des étudiants et personnels dans ces mouvements est reconnu par l’ADIUT, mais même si des doutes sont toujours concédés sur l’application réelle de ces principes, le temps de la négociation est venue pour elle, jugeant notamment satisfaisante la mise en place d’un comité de suivi pour un contrat d’objectif et de moyens devant être acté et produit sur un cadre national le 11 février prochain. Ce contrat serait à négocier localement à partir de ce cadre, les contrats considérés comme non convenables pouvant alors être non-signés par les conseils d’IUT. Le risque de danger de pression pour certains IUT me semble flagrant, sentiment en partie partagé par certains de mes interlocuteurs du jour, même si pour eux un accompagnement est à prévoir. L’ADIUT attend comme un test de l’efficacité de ce comité de suivi, et de l’Etat, qu’il règle les problèmes de décalage existant entre textes et situations locales, et a pour l’instant répertorié 5 de ces cas « flagrants »  sur lesquels sa vigilance vis à vis du ministère est exprimée comme forte.

L’autre test important au cours des négociations que l’ADIUT compte mener concerne le nouveau système Sympa de répartition des moyens qui selon leurs calculs conduit à une baisse globale de 30 pct du budget, les IUT comme toutes les composantes devant de toutes façons faire un effort de performance supplémentaire pour assurer les budgets des services centraux qui n’ont eux aucune source de performance répertoriée. Un nouveau système Sympa bis est actuellement à l’étude, au vu des réactions unanimes récentes; l’ADIUT attend de voir si la nouvelle mouture sera acceptable, et concède un doute sur la possibilité de satisfaire tout le monde dans un cadre contraint (LRU & moyen nationaux à peine constants)  avec des critères d’évaluations peu adaptés aux spécificités des composantes et probablement moins encore à celles des IUT.

D’ici février, l’ADIUT compte donc négocier et travailler avec la DGES et la CPU, voir comment le ministère règle les cas litigieux qu’elle répertorie, comment elle sera associée à Sympa-bis et participera à la construction d’une ossature commune nationale pour un contrat d’objectif et de moyen. En second lieu, elle construira une trame de référence pour que les Conseils d’IUT puissent plus facilement détecter si leur contrat local est conforme ou non à cette ossature. Si les négociations satisfont l’ADIUT, un point sera fait lors de la rentrée 2009 où un nouveau système Sympa-bis devra donner satisfaction pour éviter des velléités  de sécession.

En conséquence de ce retour à la table des négociations du ministère et de la CPU comme elle le réclamait, l’ADIUT ne s’associe pas à la journée de mobilisation du jeudi 22 janvier, mais nous considérant comme partenaire, elle ne veut pas non plus globalement s’opposer à notre mobilisation, même si une focalisation sur le fléchage de moyen lui semble dangereuse et moins souhaitable que la revendication d’une mise en annexe au contrat d’établissement des spécificités des IUT. La délégation de l’ADIUT  propose de nous revoir en février puis régulièrement durant l’évolution de ses négociations. La prochaine AG de l’ADIUT aura lieu le 19 mars.

Etant uniquement mandaté par la motion votée le 17/12, je l’ai essentiellement rappelée, puis discuté un peu de la note explicative de l’allocation des moyens, avant de rappeler brièvement nos divergences, notre appel à une mobilisation forte ce jeudi 22/01 et notre volonté d’être associés et identifiés comme interlocuteurs de tous ces acteurs. Compte tenu de tout cela, et à la lumière des derniers évènements « pas » Sympa, une forte mobilisation des personnels semble plus que jamais nécessaire ce jeudi 22/01, notamment parisienne pour ceux qui  le peuvent afin de rendre inéluctable une audience au ministère pour bien marquer nos différences. Les recteurs ayant reçus en copie les dernières notes d’explication de Sympa, une démarche similaire est également souhaitable pour les académies plus proche de la mer, de la montagne ou des frontières que du périphérique.  A titre personnel, et bien qu’essayant de disjoindre le plus possible les différents fronts, il m’apparaît, sorti fourbu et voûté de cette entrevue plutôt cordiale, que la gymnastique consistant à déconnecter les problèmes des IUT d’autres problèmes universitaires procédant de logiques similaires réclame maintenant une souplesse digne d’un médaillé olympique au cheval d’arçon.  Les JO n’étant pas pour demain, rendez-vous nombreux ce jeudi 22 janvier pour battre le pavé et nous imposer comme interlocuteurs non secondaires du ministère !

Arnaud Le Ny, MCF IUT de Sceaux & bureau CNP-IUT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s