Actu : Paris Descartes (20 Janvier)

Les personnels de l’IUT Paris Descartes, réunis en assemblée générale le mardi 20 janvier, ont adopté la motion suivante :

Pourquoi l’IUT doit encore se battre / Journée d’action du 22 janvier

– Pour les IUT, les avancées, obtenues par la mobilisation de tous en décembre, personnels, étudiants, soutiens professionnels, ont été réelles : les éléments qui composent la charte, supposée garantir de bonnes relations entre présidents d’université et IUT, s’est enrichie d’éléments substantiels.
– Cependant, le statut de cette charte, dont la version définitive n’est toujours pas rédigée, son contenu, mais surtout ses modalités d’application et sa « longévité » (elle ne devrait valoir que pour deux ans) ne garantissent pas l’avenir des IUT. Les coups de canif portés par les présidents, les «emprunts» définitifs de postes d’IATOSS, les défléchages et modifications arbitraires de profils de poste, les ponctions financières, l’avenir incertain de certaines disciplines peu représentées dans les autres UFR, ou encore la volonté d’oublier tout statut dérogatoire à l’IUT confirment cette mise en danger du système.
– Plus grave encore, le nouveau système de répartition du budget des universités (SYMPA) semble devoir pénaliser l’IUT en lui supprimant au moins un tiers de ses moyens actuels.
– Pour les enseignants-chercheurs, contrairement aux effets d’annonce, il n’y a toujours pas d’inflexion de la ministre dans la volonté de réformer le décret de 84. La mise en concurrence de tous contre tous menace tout particulièrement le système fragile de l’IUT, qui repose sur la collaboration de tous les corps, et non sur leur confrontation.
– Pour toute l’université, les réformes en cours prônent la concurrence comme principe de fonctionnement avec comme outil de gestion l’évaluation individualisée, comme but la réduction des coûts, et comme conséquence la précarisation des personnels. Concurrence des universités, des diplômes, des UFR, concurrence entre l’enseignement et la recherche, concurrence entre les différents statuts : nous nous dirigeons ainsi vers un enseignement supérieur où les valeurs de transmission des savoirs, de partage des connaissances, d’accès à la culture pour tous, de collectif de travail, de solidarité professionnelle, de richesse de la pluridisciplinarité… n’auront plus leur place.
– Tout au long de janvier, l’assemblée des directeurs d’IUT négocie avec le ministère les textes qui vont protéger nos filières. Il est important de montrer que les IUT peuvent se mobiliser, et ont bien compris que leur avenir n’est toujours pas assuré.

C’est pourquoi l’assemblée générale des personnels de l’IUT Paris Descartes appelle l’ensemble des personnels et des acteurs de l’IUT à la manifestation nationale des IUT, le jeudi 22 janvier 2009 à 14h (Denfert-Rochereau  Ministère de l’Enseignement Supérieur).

Motion adoptée à l’unanimité moins une abstention.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s