Actu IUT de Mantes (10 février)

Pour une université de qualité, accessible à tous, Les personnels de l’IUT de Mantes se mobilisent :

Quelle Université voulons-nous ?

* Une véritable université de la République, offrant à tous, à Mantes, comme dans les plus grandes métropoles, un enseignement et une recherche efficaces, aux contenus diversifiés, en lien avec l’état actuel des connaissances.
* Une université qui ne condamne pas à l’échec ceux qui sont le plus en difficulté.
* Une université qui, tout en ne négligeant pas les savoirs spécialisés, prépare les étudiants à la complexité du monde du travail d’aujourd’hui et de demain.

C’est pourquoi nous sommes en grève contre les mesures annoncées :

* Le ministère veut modifier le statut des enseignants-chercheurs pour leur imposer des charges d’enseignement plus lourdes au détriment de leurs activités de recherche. La recherche, c’est justement ce qui nourrit un enseignement de qualité !
* La réforme (dite de « mastérisation ») de la formation des enseignants de l’école, du collège et du lycée supprime une année rémunérée de formation pratique, indispensable à la qualité de l’enseignement qui sera dispensé. Elle conduit, avec la diminution du nombre d’enseignants recrutés, à la précarisation des métiers de l’enseignement.
* La suppression des moyens spécifiques attribués aux IUT qui remettrait en cause la qualité et le caractère national du DUT.
* Les contrats d’objectifs pour les BIATOSS qui les met en concurrence, au lieu de faire confiance à la conscience professionnelle et de valoriser le travail d’équipe, la répartition inégalitaire des primes…
* Les emplois supprimés au budget 2009, le développement de la précarité des emplois, des affectations, l’affaiblissement des statuts, des carrières…

Ce que nous exigeons, c’est une véritable université de service public, une université de proximité financée par des moyens publics et qui participe à un aménagement équilibré du territoire.

NOUS SOMMES POUR :

  • – Le retrait du projet de décret relatif aux enseignants-chercheurs
  • – Le retrait du dispositif gouvernemental de démantèlement de la   formation des enseignants et des concours
  • – Le rétablissement des emplois supprimés au budget 2009 et un   plan pluriannuel de créations d’emplois statutaires
  • – Le refus de la précarité
  • – Le maintien du statut de fonctionnaire d’état  pour tous (BIATOSS, enseignants, enseignants-chercheurs…)
  • – Le refus de la casse des organismes de recherche.

NOUS SOMMES POUR :

  • -Le maintien de la définition nationale des programmes (PPN) pour les IUT, des modalités pédagogiques et des instances nationales (CPN…) garantissant un diplôme national.
  • -Le maintien d’un fléchage national pour les IUT, des moyens financiers et des postes statutaires, garanti par un texte réglementaire ou législatif.
  • -La garantie de l’affectation aux IUT de leurs ressources (DGF, droits d’inscriptions, taxe d’apprentissage, formation continue…) et la maîtrise de leurs dépenses (fonctionnement, investissement, emplois…).

Nous appelons, tous ceux qui tiennent aux services publics et aux statuts, tous ceux pour qui sans sciences et libertés, la démocratie est un leurre, à manifester aujourd’hui Mardi 10 février à 13h45 Rue Soufflot-Rue LeGoff, derrière les banderoles de l’UVSQ.

Voté à l’unanimité moins 4 abstentions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s