Lettre ouverte et motions de l’IUT Montaigne. Université de Bordeaux 3

Lettre ouverte et motions de l’IUT Montaigne. Université de Bordeaux 3

LETTRE OUVERTE
Depuis plus de quarante ans, les IUT assurent une mission de formation de techniciens supérieurs (Diplôme Universitaire de Technologie), et de cadres intermédiaires (Licences Professionnelles créées en 1999). Les 116 IUT de France ont été, à la satisfaction de tous (les étudiants et leurs familles, les milieux professionnels) un des vecteurs essentiels de la démocratisation et de la professionnalisation de l’enseignement supérieur et de l’aménagement du territoire. Ils accueillent aujourd’hui plus de 140 000 étudiants (dont 36% de boursiers), qu’ils font réussir à plus de 90% chaque année.

Dans le cadre de la loi L.R.U. le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche vient de créer un nouveau système d’allocation des ressources budgétaires pour les établissements publics : système dit « SYMPA », succédant au système « SANREMO ». Pour les IUT ce système dit « SYMPA » entraîne une diminution globale du budget de 35% en moyenne. Pour être administrateur bénévole de l’IUT Montaigne de Bordeaux depuis plus de 20 ans, je puis dire que l’attribution d’un tel budget serait une CATASTROPHE pour la formation de nos étudiants à des métiers et pour les personnels précaires.

Devant cette situation dramatique :

– le mercredi 18 mars 2009 le C.A. de l’IUT a voté une motion de protestation (ci-jointe) à l’unanimité ;

– Le mardi 23 mars et le jeudi 26 mars devant une telle information les étudiants réunis en A-G ont décidé l’occupation diurne de l’IUT Montaigne, comme c’est le cas dans d’autres IUT de France ;

– le jeudi 26 mars l?Assemblée Générale des personnels BIATOS et des enseignants a voté une motion (ci-jointe) pour alerter les partenaires professionnels, ses diplômés, le Ministère, les élus et en particulier les parlementaires afin qu’ils posent une question écrite à la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Chaque responsable de formation se charge de transmettre cette motion.

Jean-Pierre VOSGIN Vice Président de l’IUT Montaigne Université de Bordeaux3

================

MOTION DU CONSEIL D’INSTITUT (C.A.) DE L’I.U.T. Montaigne de l’Université de Bordeaux 3
Adoptée à l’unanimité  le mercredi 18 mars 2009
Les membres du Conseil d’institut (C.A.)  de l’IUT Michel de Montaigne de l’Université de Bordeaux 3, réunis le mercredi 18 mars 2009 tiennent à réagir sur les points évoqués lors de la rencontre entre Mme la Ministre Valérie  Pécresse, l’Association des Directeurs d’IUT (ADIUT) et l’Union Nationale des Présidents d’IUT (UNPIUT) le 12 mars 2009.
Le Conseil d’institut de l’IUT Montaigne de Bordeaux se prononce pour :
–    La révision complète du mode d’allocation des moyens dit SYMPA et un financement à la hauteur de l’ensemble des besoins du service d’enseignement supérieur technologique et de la recherche.
–    La visibilité de l’allocation des moyens aux IUT au-delà de 2010.
–     La transformation de la circulaire règlementaire évoquée dans le communiqué de presse du 12 mars en décret.
–    Une réflexion sur l’avenir du DUT et la proposition d’une offre de formation universitaire technologique professionnelle à bac +3, avec maintien du caractère national du diplôme en s’appuyant sur la spécificité du modèle DUT.
Le Conseil d’institut s’associe aux demandes de retrait des décrets relatifs à l’évolution du statut des enseignants chercheurs et de la mastérisation des formations à l’enseignement.
Le Conseil d’institut appuie la position de rétention des notes prises par les équipes pédagogiques des trois départements de l’IUT et soutient les actions décidées en AG de l’IUT.
Motion adoptée à l’unanimité le 18 mars 2009
================================

MOTION des PERSONNELS  de  l’IUT Montaigne de Bordeaux3 votée le jeudi 26 mars 2009
Texte en direction :
1. des entreprises partenaires
2. des anciens de l’IUT depuis 1967
3. Pour copie aux élus, recteurs, éducation nationale, Presse

IUT en péril
L’IUT assure depuis plus de 40 ans une formation universitaire et professionnelle unanimement reconnue par le monde de l’entreprise.
Aujourd’hui, le ministère annonce brutalement une amputation budgétaire de 37% de sa dotation : pour l’IUT de Bordeaux 3, cela représente une perte de 300 000 euros sur un budget total de 800 000 euros.
¬    Comment continuer dans ces conditions à dispenser un enseignement de qualité ?
¬    Comment continuer à former les professionnels dont les employeurs ont besoin ?
Tous ensemble, organisons-nous pour sauver un enseignement qui a fait ses preuves grâce à notre partenariat et qui est en passe d’être détruit par une réforme bâclée.

Métiers du livre / Métiers de l’animation et de la culture / Métiers de la publicité / Métiers de la communication / Métiers de l’information et du document / Métiers des néo-médias

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s