Archives de Catégorie: La Roche sur Yon

Le COnseil d’Institut de La Roche sur Yon demande un décret et soutient le grève administrative des personnels

Position du Conseil d’institut – IUT La Roche-sur-Yon

Le Conseil d’institut de l’IUT de La Roche-sur-Yon

Appuie la demande de la coordination des personnels d’un décret établissant les relations Universités-IUT, et non pas d’une circulaire qui pourrait être inopérante dans le contexte de la loi LRU et ne conférerait pas de cadre national au fonctionnement des IUT, ainsi que la demande de réponses claires sur le financement des formations (licences professionnelles) ouvertes en 2008 et 2009 et sur celles à ouvrir.

Prend acte du maintien des budgets à périmètre constant pour 2009 puis pour 2010, mais ne peut en être satisfait à long terme. Il demande un modèle national d’allocation de moyens basé sur les besoins, garantissant aux IUT, des moyens humains et financiers en formations technologiques :
o    besoins déterminés par des programmes nationaux établis par des CPN faisant autorité,
o    besoins que l’actuel système SYMPA ne permet et ne permettra pas de garantir.

Soutient l’action de non-remontée des notes et de non-tenue des jurys de validation du S1 du 4 février 2009, décidée en Assemblée générale représentative des personnels.

Publicités

La Roche sur Yon : 3 départements sur 4 remettent leurs notes … au recteur !

La Roche-sur-Yon, le 2 avril 2009

« Monsieur le Recteur d’Académie,

Par la présente, nous avons l’honneur de transmettre à votre haute bienveillance tous les éléments concernant les étudiants des départements Réseaux et Télécommunications, Information et Communication, Gestion des Entreprises et des Administrations, de l’IUT de La Roche-sur-Yon, université de Nantes, nécessaires à la tenue du jury de validation du semestre 1.
Nous n’avons pas siégé lors de ce jury en février afin de manifester, au nom des personnels, notre inquiétude quant à la pérennité des formations que dispensent actuellement les IUT. Ces formations, à l’issue desquelles est attribué le diplôme universitaire de technologie (DUT), sont reconnues pour leur qualité par les professionnels, qui sont aussi nos partenaires, et par Madame le ministre de l’enseignement supérieur.
Pourtant, la circulaire proposée il y a peu par le ministère afin de veiller au maintien des moyens humains et financiers nécessaires au bon fonctionnement des IUT dans le cadre de la loi LRU, ne saurait faire disparaître nos inquiétudes quant à l’avenir de nos formations. C’est la raison pour laquelle, nous, chefs de département, vous transmettons à vous, notre supérieur hiérarchique, tous les documents nécessaires au jury. Il ne s’agit en aucun cas pour nous de ne pas faire notre travail. Responsables de nos départements, nous faisons face quotidiennement aux tâches qui sont les nôtres, avec professionnalisme et en ayant toujours à cœur l’intérêt de nos étudiants.  Les cours qui n’ont pas eu lieu pour cause de mobilisation ont été reprogrammés de façon à ne pas porter préjudice au contenu du diplôme. Si le jury n’a pas eu lieu, chaque étudiant(e) dont les résultats ne semblaient pas suffisants au regard d’une validation du semestre, a été reçu individuellement et ses perspectives d’orientation, ses difficultés, les solutions qui s’offraient à lui/elle ont été discutées.

Pourtant, nous ne saurions tenir un jury dans les conditions actuelles d’incertitude qui planent sur les IUT et auxquelles aucune réponse satisfaisante n’a été donnée.
Nous ne pouvons, par conséquent, travailler normalement dans de telles circonstances et n’assurerons pas la tenue des jurys en l’état actuel des négociations.

Nous souhaitons rapidement une réponse du ministère qui nous permettrait d’envisager un avenir serein.

Nous vous prions de bien vouloir recevoir, Monsieur le Recteur, l’assurance de nos sentiments dévoués. »

La Roche sur Yon: Les personnels sont prêts à bloquer la saisie des admissions post-bac sur le serveur national, pour obtenir des garanties claires dès le 23 Mai 2008, si l’ensemble des IUT s’associe à ce mot d’ordre

La dernière AG de l’IUT de La Roche sur Yon en date du Mardi 24 Mars, avait fait ressortir une position claire des personnels présents (unanimité) qui ne se satisfont pas des résultats proposés (notamment) dans le communiqué commun de l’ADIUT et de l’UNPIUT.
Veuillez trouver ci-dessous le relevé de conclusions de l’AG du Jeudi 26 Mars, régulièrement convoquée, représentative de l’ensemble des personnels de l’IUT de La Roche sur Yon, tenue en présence du Directeur de l’IUT.

A l’issue des votes, les personnels de l’IUT de La Roche sur Yon :
– s’associent aux journées d’action nationales de la coordination nationale des IUT
– continueront de pratiquer la rétention des notes et la non-tenue des jurys jusqu’à une remise à plat satisfaisante et pérenne du système Sympa
– sont prêts à démissionner de leurs charges administratives
– sont prêts à bloquer la saisie des admissions post-bac sur le serveur national du ministère.
– votent une motion de confiance à la CNP-IUT du 27 Mars qui se tiendra au Mans

Ci-dessous le détail des questions mises au vote et les résultats.
==> Question 1 : « les personnels pratiqueront la rétention des notes et la non-tenue des jurys en attendant la remise à plat du système SYMPA et lèveront cette rétention uniquement si les résultats sont estimés suffisants et pérennes pour la viabilité des IUT. Ils demandent à l’ensemble des IUT de faire de même »
14 OUI / 3 NON / 7 ABSTENTIONS / 3 NPPPAV (ne prennent pas part au vote)
==> Question 2 : « Les personnels s’associent aux journées d’action nationales de la coordination des Universités et des IUT et libèreront les plages de cours et d’activités pédagogiques correspondantes. Ils demandent à l’ensemble des IUT de faire de même »
22 OUI / 0 NON / 1 ABSTENTION / 3 NPPPAV
La journée du 2 Avril sera donc banalisée. Aucun cours et aucune activité pédagogique ne se tiendront sur le campus de l’IUT l’après-midi afin de participer aux manifestations nationales.
==> Question 3 : « Les personnels, en l’état actuel des négociations, sont prêts à démissionner de l’ensemble de leurs charges administratives dès maintenant. Ils demandent à l’ensemble des IUT de faire de même. »
11 OUI / 5 NON / 8 ABSTENTIONS / 2 NPPPAV
==> Question 4 : « Les personnels sont prêts à démissionner de l’ensemble de leurs charges administratives au mois de Juin 2008 si la redéfinition des critères sympa, après négociation, n’est toujours pas favorable aux IUT. Ils demandent à l’ensemble des IUT de faire de même »
17 OUI / 2 NON / 5 ABSTENTIONS / 2 NPPPAV
==> Question 5 : « Les personnels sont prêts à bloquer la saisie des admissions post-bac sur le serveur national, pour obtenir des garanties claires dès le 23 Mai 2008, si l’ensemble des IUT s’associe à ce mot d’ordre »
15 OUI / 5 NON / 5 ABSTENTIONS / 1 NPPPAV

==> Prochaine CNP-IUT du 27 Mars au Mans :

Vote d’une motion de confiance à l’unanimité : « Les personnels de l’IUT de La Roche sur Yon donnent mandat à la CNP-IUT pour les représenter et s’associeront aux conclusions, actions et mots-d’ordre de la CNP-IUT. »

==> Pour la prochaine journée d’action du 2 Avril, les personnels s’engagent à bloquer l’accès à leurs bureaux des personnels IATOSS qui souhaitent s’associer à cette journée sans avoir à se déclarer gréviste. Pour ce faire, les personnels sont invités à contacter les personnes habituelles.

==> Les personnels décident de se réunir la semaine prochaine pour discuter ensemble de propositions concrètes à formuler auprès du ministère, de l’ADIUT et de la présidence de l’université de Nantes.

==> La question de la poursuite des cours hors les murs pour les premières années est remise à la prochaine AG.

La Coordination des personnels de l’IUT de La Roche sur Yon

IUT La Roche sur Yon : reprise mais mobilisation en attendant la reprise de la mobilisation

« Les personnels réunis en AG le vendredi 13 mars prennent acte du communiqué du ministère de l’enseignement supérieur en date du 12 mars. Ils ont voté la reprise des cours dès lundi 16 mais restent mobilisés et se réuniront à nouveau après la parution de la circulaire qui sera transmise par le ministère en fin de semaine. Ils soutiennent les revendications plus globales de l’université et s’associent à l’appel du jeudi 19 mars.

Cordialement,

Pour le collectif des personnels mobilisés. »

La Roche sur Yon arrêté … mais en mouvement !

A La Roche sur Yon, l’IUT est arrêté depuis mardi jusqu’à Vendredi inclus (prochaine AG des personnels).

L’AG étudiante de ce jour a voté :

  • la fin du blocus
  • le soutien aux actions engagées par les personnels (IUT arrêté). 70 % pour.

Aujourd’hui, des ateliers badges et banderolles ont eu lieu. Manifesation dans l’après-midi.

Demain Jeudi :

  • interpellation des élus présents à l’occasion de l’ouverture de la Foir’Expo
  • 12h : pique-nique de mécontentement dans les jardins de la préfecture
  • Après-midi : préparation des portes ouvertes de ce WE et débats avec les étudiants. Il a été décidé, pour ces portes ouvertes, de mettre en place une communication spécifique. Un bilan sur la situation actuelle des IUT et les différents scénarios possibles sera présenté lors des conférences de chaque département.

Vendredi : prochaine AG des personnels.

Actu : le 10 Mars, l’IUT de La Roche sur Yon s’arrête

Conformément au mot d’ordre voté par la coordination nationale des personnels « Le 10 Mars les IUT s’arrêtent », l’IUT de La Roche sur Yon s’arrête de Mardi 10 Mars à Vendredi.
La journée de demain sera consacrée à des conférences/informations sur le mouvement en présence de personnalités politiques (maire de la roche sur yon, conseil régional …) et à la manifestation appelée pour 15 heures pour tous les IUT en mouvement (pensez à vous munir d’un gilet jaune).
Une prochaine AG vendredi décidera de la poursuite de cet arrêt.

Coordination des personnels Grand-Ouest (3 Mars) : le 10 Mars, les IUT s’arrêtent.

Ci-dessous la motion votée par la coordination des personnels des iut du Grand-Ouest, réunie ce jour (3 Mars) à Rennes. Merci de la faire circuler dans vos départements respectifs, auprès de vos acd éventuellement, des autres personnes concernées…

Chacun a fait l’état de la mobilisation dans les 9 iut de l’ouest présents. Des actions se mènent partout, avec des intensités et des
rythmes différents. Certains s’essoufflent, d’autres sont en train de renforcer la mobilisation. Les calculs sympa sont partout catastrophiques. L’articulation avec le mouvement des universités est variable, mais doit être poursuivie ou renforcée pour la plupart.

Le constat est que le ministère n’a pas entendu nos revendications, que l’adiut ne reconnaît pas la légitimité du mouvement des personnels et qu’il faut se mobiliser de façon plus forte pour être entendus. Une action de grève illimitée de l’ensemble des iut du grand ouest, à partir du mardi 10 mars est proposée, et transmise aux autres iut (en retour de vacances).
La coordination étudiante qui s’est tenue en parallèle et nous a rejoints pour la définition des actions s’y associera. Ils prévoient de s’inscrire dans les mouvements universitaires plus généraux en se démarquant par des gilets jaunes et des masques, tout en organisant des actions plus voyantes (blocages de routes…).

Synthèse des calculs SYMPA pour le Grand-Ouest :

  • RENNES : le calcul SYMPA prévoit une baisse de 25% et une perte de 5 postes IATOS et 4 postes enseignants (sur 210 personnels au total).
  • LA ROCHE SUR YON : le calcul SYMPA prévoit une baisse du budget de 44%, une baisse de postes enseignants de 25% et de postes IATOS de 6%.
  • VANNES : le calcul SYMPA prévoit une baisse du budget de 41%, un excédent de 3 postes IATOS et 5 postes enseignants.
  • SAINT MALO : le calcul SYMPA n?a pas été fait.
  • BREST : le calcul SYMPA n?a pas été fait.
  • QUIMPER : le calcul SYMPA n?a pas été fait.
  • LANNION : le calcul SYMPA prévoit une baisse du budget de 36%, une baisse de postes enseignants de 25% et de postes IATOS de 27%.
  • LE MANS : le calcul SYMPA prévoit une baisse de postes enseignants de 36% et de postes IATOS de 16%. La DGF passerait de 900 000 euros à 840 000 euros soit une baisse de « seulement » 7% mais cette baisse semble inclure les compensations financières reçues pour les pertes de postes.
  • NANTES : le calcul SYMPA prévoit une baisse du budget de 37%, et une perte de 6 postes IATOS sur 60 et 15 postes enseignants sur 130.

POSITION de la Coordination des personnels Grand-Ouest :

La coordination des personnels (enseignants et IATOS) des IUT du GRAND OUEST réunie ce jour constate que les négociations entre l’ADIUT, l’UNPIUT, la DGES et la CPU ne répondent toujours pas aux attentes exprimées depuis décembre 2008.
Le devenir des IUT et du DUT ne peut dépendre de chartes qui ne sont pas contraignantes et/ou de négociations contractuelles.
Nous exigeons :
⇒    que l’ADIUT écoute et relaye enfin nos revendications,
⇒    que le Ministère prenne en compte ces revendications.
Nous continuons à exiger :
⇒    Le maintien d’un fléchage national des moyens financiers et humains pour les IUT : ce fléchage doit être garanti par un texte réglementaire ou législatif.
⇒    Le maintien de la définition nationale des programmes (PPN), des modalités pédagogiques et des instances nationales (CCN, CPN…) garantissant un diplôme national.
⇒    Des moyens financiers et humains (postes de titulaires Enseignants et IATOS) à la hauteur de la mission spécifique des IUT en terme de formations universitaires, technologiques et professionnelles.
⇒    La garantie de l’affectation aux IUT de leurs ressources (DGF, droits d’inscriptions, taxe d’apprentissage, formation continue…) et la maîtrise de leurs dépenses (fonctionnement, investissement, emplois…). A ce titre le système SYMPA met en péril les IUT qui font leurs preuves depuis plus de 40 ans.

Nous nous inscrivons dans le mouvement des universités refusant la destruction du service public de l’enseignement et de la recherche.
Si  le ministère ne satisfait pas toutes ces revendications,  la coordination des personnels mobilisés des IUT du Grand Ouest :
•    Appelle au durcissement du mouvement
•    Appelle à la grève illimitée avec blocage de  tous les IUT du Grand Ouest à partir du 10 mars 2009
•    Appelle tous les IUT de France à rejoindre  le mouvement :  « Le 10 mars, les IUT s’arrêtent. »