Archives de Catégorie: Paris-Descartes

IUT Paris Descartes : refus de se prononcer sur le COM (23 Juin)

Le Conseil de l’IUT, réuni mardi 23 juin, s’est exprimé sur le COM qu’il devait voter ce jour :
« Le Conseil de l’IUT reconnait la qualité du travail mené sur le Contrat d’Objectifs et de Moyens, mais refuse d’entériner la fin du fléchage national des moyens, dans le droit fil de sa motion du 24 mars 2009, et refuse de se prononcer. »

Publicités

Motion du conseil de l’IUT Paris-Descartes (24 Mars)

Le Conseil de l’IUT Paris Descartes, réuni le mardi 24 mars 2009, considère que l’Université est un tout dont les IUT sont partie prenante. En l’état actuel des négociations, ces mêmes IUT seront, dès 2010, et dans le cadre du passage à l’autonomie élargie de l’ensemble des universités, soumis à des critères de gouvernance qui ne permettront en rien d’assurer leur spécificité.

Pour ces raisons, le Conseil de l’IUT Paris Descartes:
–       Continue de demander un décret et non une simple circulaire inscrite au code de l’éducation, le contexte législatif de la LRU rendant de facto la circulaire inopérante, y compris en cas d’opposition
–       Refuse de s’inscrire dans la logique de sursis actée par le Ministère (maintien des moyens à périmètre constant pour 2009, puis pour 2010)
–       Considère que les personnels ne disposent à ce jour d’aucune garantie reposant sur des chiffres clairs sur la viabilité du système IUT au-delà de 2010
–       S’alarme du seul calendrier «de vigilance» proposé par l’ADIUT à l’horizon mai-juin 2009, lequel calendrier est une négation du rapport de force aujourd’hui instauré après une lutte de plusieurs mois
–       Continue de demander des réponses claires sur le financement des formations (licences professionnelles) ouvertes en 2008 et 2009 et sur celles à ouvrir

En conséquence, le Conseil de l’IUT Paris Descartes soutient le mouvement engagé dans les universités.

Conseil de dir. Paris Descartes : maintient de la suspension des jurys, démissions également « suspendues »

Le conseil de direction de l’IUT Paris Descartes, réuni ce lundi 23 mars, prend acte :
– de la circulaire sur les relations entre universités et IUT reprenant certains éléments de l’article 713-9 du code de l’éducation ;
– de l’engagement de l’ADIUT à être « particulièrement vigilante à la stricte application de la circulaire et à l’élaboration d’ici fin juin 2009 d’un système d’allocation des moyens qui prenne en compte les besoins de
fonctionnement et de développement des IUT », et à engager « une réflexion sur l’évolution des formations technologiques et professionnelles universitaires, avec l’ensemble des acteurs concernés, dès son assemblée générale de mai ».

En conséquence, le conseil de direction suspend sa décision de démission en attendant les résultats des négociations à venir sur l’allocation des moyens des IUT, et s’associe au projet de convocation d’états généraux des IUT. Pour peser sur ces négociations, garantissant les moyens humains et financiers et la pérennité de nos Instituts, le conseil de direction de l’IUT Paris Descartes :
– maintient la suspension sine die des jurys semestriels ;
– appelle à maintenir la vigilance et la mobilisation des personnels.

situation à l’IUT Paris Descartes : décision de démission lundi.

Bonjour,
ce message pour vous informer du fait que, lundi et en fonction de la réunion ce vendredi avec l’ADIUT, le conseil de direction (directrice de l’IUT, chefs de département) se réunira pour statuer sur la démission (ou non) de ses membres.

Paris-Descartes envisage la démission pour le 23 Mars

Une réunion d’information sur la situation des IUT, présidée par la Directrice de l’IUT Paris Descartes, a eu lieu ce mardi 17 mars à 12h30. Un grand nombre d’enseignants et de BIATOSS étaient présents.
Au terme de cette réunion a leu lieu un Conseil de direction élargi aux élus des différents conseils de l’IUT.
Le Conseil de direction élargi demande :
1. la révision complète du mode d’allocation des moyens (modèle dit SYMPA) et un financement à la hauteur de l’ensemble des besoins du service public d’enseignement supérieur technologique et de la recherche.
2. une visibilité des principes d’allocation des moyens au IUT au-delà de 2010.

Si aucune avancée n’a eu lieu sur ces deux points, le conseil de direction de l’IUT Paris Descartes se réunira de nouveau lundi 23 mars, pour prendre une décision quant à la démission de ses membres.

« Nous, IUT d’Ile de France, réunis ce jour … »

Nous, IUT d’Ile de France,  réunis ce jour à l’IUT de Paris Descartes, inquiets de l’avenir des IUT, exprimons la nécessité d’une coordination nationale des IUT en lutte pour exprimer clairement les revendications spécifiques des IUT au sein du mouvement des universités, auquel nous nous associons pleinement.

Nous appelons tous les IUT à participer à la réunion : mardi 17 mars, à l’IUT de Villetaneuse, à 11h

Les points à discuter seront impérativement :
–         Le maintien du statut national de TOUS les personnels
–         La question des moyens financiers et humains au regard des besoins (retrait de SYMPA, fléchage, processus d’externalisation)
–         Le maintien des IUT dans l’Université
–         La mise en place d’une véritable filière technologique (licence technologique cadrée nationalement) au sein des universités
–         Le maintien du lien IUT-recherche

Contact: collectif.iut@iutv.univ-paris13.fr

Par ailleurs, en soutien aux motions déjà votées (Grand-Ouest, Toulouse, Villetaneuse, Paris-Sud), nous appelons au rassemblement, jeudi 12, à 14h30, devant le ministère de l’Enseignement supérieur, où l’ADIUT rencontre les représentants du ministère.

Coordination Ile de France : mercredi 11 Mars à Paris Descartes

Je vous rappelle que la coordination des personnels d’IUT pour l’Ile de France (Villetaneuse, Orsay, Cachan, Sceaux) se réunit demain à l’IUT Paris Descartes, au département STID, bâtiment Blériot, salle B4-2, de 10 heures à 13 heures.

La principale information portée par ces IUT concerne un rassemblement devant le ministère jeudi 12, a priori vers 15h, pendant la rencontre entre le Pdt de l’ADIUT, le Pdt de l’UNPIUT et la ministre, toujours sans les personnels. . A DIFFUSER !