Archives de Catégorie: Acteurs

Motion de l’ACD GMP (2 Avril)

Motion de l’Assemblée des Chefs de Département Génie Mécanique et Productique réunie à Cachan, le 2 avril 2009
Motion adressée à L’UNPIUT, à l’ADIUT, à la CNP IUT et aux PACD

En regard de la fragilité des garanties données par la possible application de la circulaire ministérielle, tout en reconnaissant les avancées mesurées qu’elle constitue, l’Assemblée des Chefs de Département Génie Mécanique et Productique exprime une grande inquiétude.
Elle partage les réserves émises par la CNP IUT concernant la défense du système IUT.  Cependant, elle souhaite également s’inscrire dans une démarche de progrès sur le long terme pour le devenir du DUT qui reste et doit rester un diplôme national, reconnu par les acteurs professionnels.
Les Chefs de Département Génie Mécanique et Productique restent extrêmement vigilants quant au mode de définition de répartition budgétaire actuellement à l’étude, qui conditionnera durablement la vie des IUT.

Publicités

Actions de la Semaine du 30 Mars – IUT de Blagnac

Actions de la Semaine du 30 Mars – IUT de Blagnac validées lors de l’AG du 31 Mars
* les 4 chefs de départements déja démissionnaires ont répondu à l’appel à démissions de la coordination nationale
* les personnels et les représentant étudiants ont expliqués leurs inquiétudes et leurs actions au président de l’université Toulouse2 lors de la rencontre du Mercredi 1 Avril
* les personnels et les représentant étudiants ont expliqué leurs inquiétudes et leurs actions au conseil d’institut du Mercredi 1 Avril. LE CONSEIL D’INSTITUT de l’IUT de BLAGNAC EN PRESENCE DU PRESIDENT DE L’UNIVERSITE TOULOUSE 2 a voté à l’UNANIMITE la motion votée par le Conseil de l’IUT d’Orsay et rappelée ci-après
* les personnels et les représentant étudiants ont expliqué leurs inquiétudes et leurs actions au conseil de perfectionnement du Master en alternance, pour lequel l’IUT est agence de moyen, le Jeudi 2 Avril et ont proposé au conseil de voter la motion votée par le Conseil de l’IUT d’Orsay (vote en cours)
* Mercredi 1 avril après-midi, les étudiants de 1ère année ont réalisés les KIT DU STAGIAIRE qui ont été remis aux étudiants de 2ème année Jeudi 2 Avril à 13h. Pour le reste de la semaine, les cours et les examens ont repris.
* les étudiants ont organisé un concert retransmis sur internet Mercredi 1 Avril de 17h30 à 21h

====================
MOTION VOTEE A L’UNANIMITE PAR LE CONSEIL D’INSTITUT de l’IUT de BLAGNAC
EN PRESENCE DU PRESIDENT DE L’UNIVERSITE TOULOUSE 2
Le Conseil de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Blagnac – Université Toulouse 2, réuni le 1 avril 2009 tient à réaffirmer son attachement au caractère national du DUT et à la qualité de la formation.
Les contrats d’objectifs et de moyens (COM) à déclinaisons locales ne nous apporteraient pas les garanties nécessaires au maintien du caractère national des IUT.
Le Conseil refuse de s’inscrire dans la logique de sursis actée par le Ministère (maintien des moyens à périmètre constant pour 2009 puis 2010).
En conséquence le Conseil demande :
Le maintien de la définition nationale des programmes (Programme Pédagogique National), des modalités pédagogiques et des instances nationales (CCN et CPN) garantissant un diplôme national.
Le fléchage national des moyens financiers et humains (postes de titulaires enseignants et BIATOS) des IUT, assuré par le ministère et permis par l’article 713-9 du code de l’éducation.
La mise en place d’un système de dotation des établissements, basé sur les besoins et non un système de répartition interne des moyens tel que SYMPA.
Un financement pour toutes les composantes de l’Université à la hauteur des missions et des besoins du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

IUT IDF, rdv Cachan mardi 07/04, 14h: ON DOIT GAGNER ET ON GAGNERA TOUS ENSEMBLE !

Mercredi 8 avril, le ministère recevra le 1er comité de suivi d’après circulaire du triumvirat  ADIUT/UNPIUT/CPU. Ils s’apprètent probablement à s’autocongratuler des nombreuses avancées mutuelles, probablement très ravis aussi que nous soyons toujours tenus à l’écart de ces discussions somme toute trop techniques pour nous, pôvres personnels. L’ADIUT et l’UNPIUT étaient censés nous représenter, nous personnels de tous statuts. La circulaire a été publiée hier, mais depuis le 30 mars les motions de refus des conseils d’IUT pleuvent, parfois votées à une unanimité incluant directeur et président.

Pour continuer à leur dire « Nous ne coulerons pas avec vous », avant leur réunion de mercredi, rencontrons nous mardi 7 avril à 14h à l’IUT de Cachan, amphi 1, pour discuter des questions suivantes :

  • Point sur les motions des conseils votées, et reflexion sur  les chances de survie du concept de COM
  • Redaction d’un message au triumvirat du lendemain et composition d’une délégation pour porter le message « Nous ne vous laisserons pas nous couler » !
  • Réflexions sur une filière technologique universitaire, avec licence et master cadrés nationalement et étude des possibilités de parcours croisés entre IUT et autres composantes universitaires, avec affirmation forte du DUT comme marche-pieds, passerelle, etc..
  • Rôle de la CNP-IUT dans le combat de longue haleine des BIATOSS et contre l’extrenalisation.
  • Actions à venir, inscription dans la manifestation du MERCREDI 8 AVRIL de l’ensemble des personnels de l’éducation. Tentative d’organisation d’un cortège IUTien fort.
  • Enfin, modalités d’organisation d’un TOUR DE FRANCE DES IUT OBSTINES  dans le cadre du TOUR DE FRANCE DES OBSTINES initié ce soir par le SNESUP qui se tiendra du 13 avril au 6 mai.

Circulaire IUT sur le site du ministère

Le circulaire (déjà diffusée) est désormais officiellement en ligne sur le site du Ministère :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/rubrique-bo.html?cid_bo=24234

« Nous ne reconnaissons pas à l’UNPIUT le droit de nous chapitrer. »

Motion votée par le conseil d’institut de l’IUT de Villetaneuse dans sa séance du jeudi 26 mars 2009
« Messieurs les membres de l’Union des Présidents d’IUT,
Il y a quelques mois, dans un communiqué commun avec l’Assemblée des Directeurs d’IUT, vous avez fait part de votre grande inquiétude quant à l’avenir des IUT. Nous nous sommes mobilisés sur les conséquences dommageables de la disparition du fléchage des moyens, considérant que la déresponsabilisation des IUT conduirait inéluctablement à la fin d’un système dont vous louez la réussite et la performance.
Ensemble, nous avons lutté pour dénoncer :
-le nouveau système d’allocation des moyens dit « SYMPA » qui mettrait les IUT dans une situation financière catastrophique ;
-les menaces qui pèsent sur les personnels BIATOSS ;
-le projet de décret concernant le statut des enseignants/chercheurs.
Autant de mesures qui contribueront immanquablement à l’affaiblissement des IUT, à la disparition de leurs spécificités, à leur extinction. Les négociations menées entre l’ADIUT et le Ministère ont abouti aujourd’hui à une charte de bonne conduite transformée en circulaire.
Dans un communiqué commun CPU-ADIUT-UNPIUT, vous avez fait part de votre satisfaction devant les réponses apportées.
Or pour nous, le compte n’y est pas : nous ne pouvons nous satisfaire d’une circulaire qui n’apporte pas de garanties claires et pérennes. C’est pourquoi notre mouvement s’amplifie et se durcit.
Dans ce contexte, nous avons été très choqués du dernier communiqué de l’UNPIUT nous demandant de cesser notre mouvement et de reprendre nos cours. Nous ne reconnaissons pas à l’UNPIUT le droit de nous chapitrer. La teneur de ce communiqué sort très nettement du cadre des prérogatives de l’UNPIUT et nous souhaitons qu’à l’avenir l’UNPIUT ne s’insinue plus dans les modalités d’action qui incombent aux personnels. »
Les membres du Conseil d’Institut de l’IUT de Villetaneuse

lettre du Président de l’INPIUT à la ministre (24 mars)

unpiut

unpiut1

Télécharger le fichier pdf du courrier : lettre-du-president-de-linpiut-a-la-ministre-du-24-mars-2009

Rien n’est réglé, nous sommes toujours loin du compte ! Démissionnons le 5 Mai !

Communiqué transmis à l’issue de la réunion de la Coordination nationale des IUT du 27 mars 2009 à l’IUT du Mans :

Rien n’est réglé, nous sommes toujours loin du compte
En convergence avec les revendications exprimées par les Coordinations Nationales des Universités, nous constatons toujours que les réformes en cours mettent en danger l’Université et notamment les IUT.
L’Assemblée Générale extraordinaire des Directeurs d’IUT du 20 mars, réunie à Cachan, n’a pas levé nos inquiétudes sur l’avenir des IUT et leur pérennité.
Nous désapprouvons totalement la stratégie de l’ADIUT qui considère la circulaire comme une étape suffisante dans le contexte actuel pour garantir les moyens des IUT. Elle se contente d’un simple calendrier “de vigilance” sans fléchage à l’horizon mai-juin 2009. Cette position est une négation du rapport de force aujourd’hui instauré après une lutte de plusieurs mois.

Ainsi, ne pas remettre en cause la logique de SYMPA, basée sur une répartition des moyens et non sur les besoins, c’est prendre le risque de subir les contraintes budgétaires imposées aux universités et à terme perdre les moyens qu’impose le cadre actuel du DUT en contenu et en nombre d’heures.

Dans cette perspective, la future négociation des Contrats d’Objectifs et de Moyens entre les Directeurs d’IUT et les Présidents d’Universités nous paraît être un exercice plus qu’hasardeux, d’autant plus que la circulaire acte que les directeurs d’IUT ne sont plus que des ordonnateurs secondaires.

Par ailleurs, la CNP-IUT s’insurge contre le communiqué provocateur de l’UNPIUT appelant « à cesser la grève et à reprendre les enseignements », et dénonce son rôle disproportionné dans les négociations actuelles.

Pour ces raisons, la CNP-IUT continue de demander :
o un décret garantissant les missions des IUT qu’ils accomplissent depuis plus de 40 ans dans un cadre de diplômes nationaux.
o le maintien des moyens financiers et du personnel de manière pérenne au-delà de 2010, passant par un fléchage national par le ministère des moyens financiers (DGF, droits d’inscription, contrat d’établissement, taxe d’apprentissage, formation continue…) et des postes de personnels BIATOSS et enseignants.
o la mise en place d’un système de dotation des établissements, pour toutes les composantes de l’Université, basé sur les besoins.

En conséquence la CNP-IUT appelle l’ensemble des personnels d’IUT :

  • à démissionner des responsabilités administratives et pédagogiques au 5 mai 2009, sans se décharger sur le personnel Biatoss. Pour cela, nous invitons le personnel à se pré-positionner d’ici le 3 avril (procédure de mise en œuvre annexée).
  • à porter les revendications des IUT lors des manifestations universitaires du 2 avril, notamment celle des BIATOSS et ITA, et lors des actions fixées par la coordination nationale des universités.
  • à poursuivre et amplifier par tout moyen utile le mouvement de contestation engagé dans les universités.
  • à utiliser comme tribune les Conseils d’IUT (vote de motion de soutien, financement de l’ADIUT et de l’UNPIUT…)
  • à organiser des coordinations régionales des IUT

Fait au Mans le 27 Mars 2009. La CNP-IUT.
———————————————————————————————————————–
Intentions de démissions : procédure de mise en œuvre

Un compte à été créé pour comptabiliser les intentions de démissions. Il est demandé aux collègues ayant l’intention de démissionner de se positionner et d’envoyer un courriel informant de leur intention de démission à l’adresse suivante: iut.demission@gmail.com

Le corps du message devra contenir :

  • Etablissement
  • Nom Prénom
  • Fonction concernée par la démission
  • Courriel
  • Téléphone

Nous vous informerons tout au long de la procédure de l’avancée du nombre d’intentions de démissions.
En fonction du nombre d’intentions comptabilisées, un mot d’ordre sera lancé pour une démission synchronisée le 5 Mai.